Actualités

About
Comment mener à bien un projet de travaux…

En matière de travaux de rénovation, d'aménagement ou d'extension, il faut s'inquiéter en premier lieu des éventuelles autorisations d'urbanisme à obtenir, notamment : Déclaration préalable ou permis de construire, selon la nature des travaux envisagés, avec au besoin et en fonction de la surface augmentée, le recours à un architecte. Les travaux ne pourront débuter qu'une fois les autorisations obtenues, mais également le recours des tiers purgé, ce qui peut prendre un délai minimal de 3 à 6 mois. Le choix des entreprises en charge du chantier pourra se faire selon la notoriété, les compétences reconnues de la société, son ancienneté et il pourra être procédé à des vérifications simples comme l'inscription de la société au registre du commerce et des sociétés, et l'absence de toute procédure collective de paiement pouvant l'affecter (mesure de sauvegarde, de redressement judiciaire). Quant au contrat, il s'agira le plus souvent d'un devis ou marché de travaux qui mérite d'être négocié dans son montant, mais devra également être le plus exhaustif possible, et comporter des prestations précises par postes de travaux, avec un chiffrage détaillé pour chaque poste de travaux. Un délai d'exécution des travaux devra être prévu et mentionné expressément dans le devis, ainsi qu'une date de démarrage du chantier. Les modalités de paiement pourront aussi être définies selon l'avancement du chantier. Enfin, ultime précaution avant de signer le devis, réclamer à l'entrepreneur une attestation d'assurance décennale et vérifier par ce biais, qu'il est bien couvert pour tous les types de travaux envisagés. Mais alors que les travaux touchent à leur fin, comment considère t on le chantier comme achevé ? Il sera procédé entre les parties à la réception des travaux et rédigé un procès-verbal de réception qui présente un triple intérêt :

  • Marquer l'achèvement du chantier et permettre le paiement du solde du marché,
  • Lister les finitions ou imperfections à reprendre aussi appelées les réserves,
  • Constituer le point de départ des garanties des constructeurs, telle que la garantie de parfait achèvement qui est d'un an, ou encore, la garantie décennale garantissant au maître d'ouvrage la pérennité des travaux pendant une période de dix ans.
Le maître d'ouvrage pourra à cette occasion se faire assister d'un homme de l'art afin d'éviter toute difficulté ultérieure. Me COLLINET-MARCHAL